Mécanisme synaptique

no avatar
Zard
Messages : 50
Inscription : 02 octobre 2020, 13:32

Mécanisme synaptique

07 décembre 2020, 15:53

Bonjour,

C'est normal que j'ai l'impression qu'il y a une incohérence. En effet, dans la partie sur l'habituation (mémoire non associative), on dit que la stimulation répétée d'une synapse diminue la réponse au long terme avec diminution du nombre de synapse et à court terme avec diminution de NT qui passe.
Toutefois, dans le phénomène décrit par Hebb, c'est l'inverse quand on réutilise une synapse.

Possibilité de m'expliquer

Petite question aussi, l'hypothalamus est bien constituée de 3 noyaux (agoniste, homéostatique et reproducteur) ?


Merci pour vos réponses.

no avatar
Dou
Tuteur de Philosophie des Sciences
Messages : 25
Inscription : 01 octobre 2020, 15:11

Re: Mécanisme synaptique

07 décembre 2020, 21:58

Bonsoir Zard ! :lol:

L'habituation et le postulat de Hebb sont bien 2 phénomènes différents, il n'y a pas d'incohérence.
Je vais te faire un petit récapitulatif pour les différencier :

:arrow: Postulat de Hebb
C’est le renforcement de la connexion entre un neurone pré-synaptique et un neurone post-synaptique lors d’une mobilisation répétée de la voie neuronale.
Plus le neurone pré-synaptique est stimulé, plus la réponse devient efficace.
Exemple : Lorsque tu répètes de nombreuses fois une action qui demande une certaine expertise, ta réponse à la stimulation devient de plus en plus efficace, comme lorsque tu apprends à écrire : au début tu fais des lettres bâtons et maladroites, puis peu à peu, grâce à des mécanismes comme le postulat de Hebb, tu permets la mobilisation plus fine et plus adroite des muscles de ta main afin d’écrire de façon fluide.

  :arrow: Habituation = accoutumance = mémoire biologique
Elle concerne les apprentissages, et consiste en la réduction de ta réponse à un stimuli extérieur répété, se déroulant en 2 temps :
-À court terme, il y a réduction de calcium présynaptique qui va induire une réduction de la quantité de neurotransmetteur libéré ;
-À long terme, il y a une réduction des connexions synaptiques de la voie neuronale concernée et le nombre de synapse que comprend la voie va diminuer.
Ces deux temps vont mener à la réduction de la réponse au stimuli.
Exemple : C’est comme lorsque tu entends un bruit répété et constant : au début ça te gêne énormément, mais tu finis par t’habituer, les voies neuronales responsable de la transmission de ce signal vont se réduire pour te permettre de mieux vivre et tu vas finir par ne presque plus l’entendre. C’est le même genre de phénomène avec des médicaments ou des stimulus mécaniques.

:idea: Ce qui diffère entre les deux, c’est le « sens » dans lequel tu stimules ta synapse.
Pour le postulat de Hebb, c’est toi, ton cerveau qui stimule la synapse car tu as souvent besoin de cette voie neuronale : ton corps va donc privilégier cette voie.
Alors que pour l’habituation, c’est l’extérieur qui vient stimuler tes récepteurs sensitifs à répétition, ce qui à terme va finir par « gêner » ton organisme, qui va donc réduire les voies neuronales concernées.

:!: De plus, nous ne sommes pas à la même échelle : là où tu parles de nombre de synapses pour l’habituation, le postulat de Hebb ne concerne que l’efficacité de ta synapse prise individuellement.

Pour ta seconde question oui, l'hypothalamus est bel et bien constitué de 3 noyaux, qui ont chacun leurs fonctions :
- reproducteur (recherche de partenaire, nidification, reproduction, parentalité)
- agoniste (prédation, anti-prédation, agression offensive, agression défensive)
- homéostatique (appétit, soif, thermorégulation, satiété)

Voilààà, j'espère que tout est clair pour toi désormais ! N'hésite pas à me relancer si tu as encore un doute.

Bon courage de la part de toute la physio pour le sprinct final !
💉Φ équipe physio 2020 Φ💉

🍊équipe des SHenapans 2021🍊

Répondre

Revenir à « Mme Aguillon-Hernandez »