théorie de Schachter et Singer

no avatar
Chlo39
Messages : 61
Inscription : 01 octobre 2020, 14:52

théorie de Schachter et Singer

10 novembre 2020, 18:21

Saluuut !

Je n'arrive pas à comprendre comment Schachter à fait pour invalider les différentes théories à partir des résultats de son expérience avec l'adrénaline ?
En fait je ne vois pas comment on fait pour interpréter son expérience.
Est il possible de m'expliquer ?

Merci d'avance pour votre réponse !!

Bizous la team !

no avatar
laulauhtn
Tuteur d'Anatomie
Messages : 85
Inscription : 30 septembre 2020, 16:13

Re: théorie de Schachter et Singer

11 novembre 2020, 21:48

Salut Chlo39 !

Je vais essayer de te faire un récap ;)

Plusieurs théories ont été émises pour essayer de comprendre comment fonctionnent les émotions.
Nous avons :

:arrow: La théorie périphéraliste de Wilian James et Carl Lange :
D'abord on perçoit la chose (ex : un tigre), ensuite notre corps émet des réactions physiologiques (ex : pouls qui accélère) et enfin nos émotions sont produites (ex : peur)

perception -> réactions physiologique -> émotions

Les émotions seraient causées par des modifications somatiques.

:arrow: La théorie périphéraliste de Walter Cannon et Philip Bard :
Cette théorie stipule que d'abord nous percevons une chose, ensuite nous émettons des émotions et enfin des réactions physiologiques se produisent

perception -> émotions et réaction physiologique

L’expérience émotionnelle débuterait avant les modifications somatiques.

Dans l’expérience de Schachter, on injecte de l’adrénaline à 2 groupes :
:arrow: Groupe 1 :« vous allez ressentir une accélération cardiaque »
- Intervention d’un complice joyeux/en colère
- Aucune émotion ressentie

Donc avec ce résultat il est possible de réfuter la théorie de Cannon Bard puisqu’il y a une dissociation entre les réponses autonomes et le ressenti émotionnel.

:arrow: Groupe 2 : « vous n’allez rien ressentir »
- Intervention complice joyeux -> joie ressentie
- Intervention complice en colère -> colère ressentie

Donc avec ce résultat il est possible de réfuter la théorie de James et Lange, ce qui montre que la réponse autonome n’est pas
spécifique et donc que l’on peut l'orienter.

Les deux théories Cannon-Bard et James-Lange suggèrent que les réponses du corps font partie intégrante de notre expérience d’une émotion. Cependant, contrairement à la théorie James-Lange, et comme la théorie Cannon-Bard, la théorie Schachter-Singer affirme que des émotions différentes peuvent partager des modèles similaires de réponses physiologiques. Selon Schachter et Singer, nous cherchons à notre environnement pour essayer de comprendre ce qui est à l’origine de ces réponses physiologiques et différentes émotions peuvent résulter en fonction du contexte.

Schachter et Singer postulent que la théorie des émotions serait à 2 facteurs :
- Activation physiologique
- Etiquetage cognitif


Tout cela veut dire que quand une personne éprouve une émotion, l'activation physiologique se produit, et la personne cherche dans l'environnement des indices pour pouvoir étiqueter l'activation physiologique, c'est-à-dire pour pouvoir nommer l'émotion ressentie.

Donc que l’émotion résulte de la perception aspécifique de l’excitation physiologique à laquelle s'ajoute une interprétation cognitive pour l’ajuster à la situation.

Voilà j'espère que c'est plus clair ! N'hésites pas si tu as besoin !

La team physio te souhaite bon courage et te fait de gros bisous <333
Team physio 2020 / Team anatomie Velut 2021 <33

no avatar
Anapoi
Messages : 16
Inscription : 13 novembre 2020, 15:03

Re: théorie de Schachter et Singer

14 novembre 2020, 16:13

hello la team physio !
j'avais bien compris ce passage cependant un passage du cours me fait douter.
Un moment Mme Aguillon explique que la théorie de péripshéraliste de Cannon- Bard suggère une certaine indépendance entre les réponses physiologiques et subjectives avec une expression émotionnelle lié à l'hypothalamus et une expression subjective lié au thalamus. Alors que je pensais que justement que l'émotion influait sur les modifications somatiques dans cette théorie.

Et aussi dans l'expérience du groupe 1 de Schatcher et Singer, il invalide la théorie par la dissociation entre ses deux réponses. mais si elles n'étaient déjà pas liées de base comment elles peuvent être dissociée ??

j'espère que vous pourrez m'éclairer :)

Répondre

Revenir à « Mme Aguillon-Hernandez »