Notion de surpression

no avatar
emi2000
Messages : 273
Inscription : 08 oct. 2018, 19:41

Notion de surpression

19 janv. 2019, 20:24

Salut à tous!
Je comprends globalement le raisonnement du Pr Edmond, cepandant je ne saisis pas la notion de surpression, je veux dire par là que je n'arrive pas à visualiser ce que c'est; ou bien même le distinguer de la tension superficielle. Je n'ai pas de soucis de comprehension aux niveau es formules, c'est vraiment au niveau " pratique" et de la visualisation que je n'y arrive pas, alors si vous pouviez m'illustrer cela , je vous en serai infiniment reconnaissant! :)
Du coup , il s'en suit que je n'ai pas compris l'exemple des alvéoles... :roll:

Merci :D
Emi

Avatar de l’utilisateur
RomainG
Référent Physiologie
Messages : 219
Inscription : 08 oct. 2017, 17:12
Localisation : Salle de travail 2.1

Re: Notion de surpression

20 janv. 2019, 18:51

Salut Emilie !

:arrow: Tout d’abord, la tension superficielle a lieu au niveau d’interfaces entre deux milieux de densités différentes (souvent entre un liquide et un gaz). Du fait de cette différence, les forces au niveau de l’interface ont plutôt tendance à s’appliquer en direction du milieu le plus dense, là où les interactions moléculaires et atomiques sont les plus fortes.
:arrow: La surpression, pour sa part, désigne la différence de pression d’un côté à l’autre d’une interface liquide entre deux gaz (dans l’exemple) : c’est ce qui permet la cohérence de la bulle. Elle se calcule à partir de la tension superficielle via la loi de Laplace !
:arrow: Comme tu l’as donc compris, la tension superficielle et la surpression sont deux notions étroitement liées, mais elles sont bien à distinguer l’une de l’autre !

Concernant l’exemple sur les alvéoles, comme tu le sais, toutes les alvéoles n’ont pas la même taille : certaines ont donc un plus gros diamètre, normalement associé à une surpression plus faible. Cela s’explique par la formule suivante (Loi de Laplace) : ΔP = 2σ/R

Cependant, ce que l’on veut, c’est que la surpression soit identique dans toutes les alvéoles. Pour cela, comme on ne veut pas faire varier le rayon dans notre fameuse loi de Laplace, on fait varier la tension superficielle. Pour cela, on utilise un liquide qui tapisse les parois des alvéoles : le surfactant, qui permet, en modifiant la tension superficielle, d’égaliser les surpressions !

Voila voila, j’espère que mon explication te convient ! Bon courage à toi pour la suite !

BDR 2018 - Les vipères <3 <3
Physio 2018-2019 #GigaZbeul

Verrouillé

Revenir à « Physiologie 2017-2018 »